Blog Voyage > La Pedrera ou Casa Milà de Antoni Gaudí

La Pedrera ou Casa Milà de Antoni Gaudí

par Pidgy
Casa Milà
Casa Milà

La Casa Milà ou La Pedrera était un hôtel particulier à Barcelone et constitue l’avant-dernier chef-d’œuvre de l’architecte catalan et figure de proue du modernisme, Antoni Gaudí. Elle fut construite de 1906 à 1910 et dispose de 1 835 m² pour 37 mètres de hauteur. Enfin, elle fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984.

Où se situe la Casa Milà ?

La Casa Milà se situe au Passeig de Gràcia 92, dans le quartier de l’Eixample. Elle se trouve tout près de la Casa Batlló, une autre œuvre de Gaudí.

Afin de vous y rendre, nous vous proposons de voyager à bord du bus touristique Barcelona City Tour. Descendez à l’arrêt 15D du circuit Est ou 18D du circuit ouest correspondant à « La Pedrera ».

Itinéraire Diagonal – Casa Milà
Itinéraire Diagonal – Casa Milà

Ainsi vous pourrez prendre la ligne L3 ou L5 et descendre à la station de métro « Diagonal ».

Itinéraire Pg. de Gràcia-Diagonal – Casa Milà
Itinéraire Pg. de Gràcia-Diagonal – Casa Milà

En bus, vous vous arrêterez à « Pg. de Gràcia – Diagonal » via les lignes 7, 22, 24 ou V15.

Quelle est l’histoire de la Pedrera ?

Un contexte faste

À l’instar de la Casa Batlló, l’origine de la Casa Milà est à chercher du côté de l’urbanisation du XXe siècle avec le Plan Cerdà à Barcelone, plus particulièrement au Passeig de Gràcia. C’était l’avenue à la mode pour afficher son statut social car tous les riches bourgeois de l’époque y firent construire leur résidence par des architectes de renom. Des cafés, des restaurants, des cinémas et des magasins exclusifs ouvrirent également pour agrémenter la luxueuse artère.

Pere Milà et Roser Segimon - fondateurs de la Casa Milà
Pere Milà et Roser Segimon – fondateurs de la Casa Milà

C’est dans ce contexte faste que les nouveaux époux Pere Milà et Roser Segimon eurent également l’idée d’acheter une belle maison de 1 835 m² sur Passeig de Gràcia.

La renommée de Gaudí n’était plus à faire étant donné tous les immenses édifices sur lesquels il avait déjà travaillé et travaillait encore, tels que le Palau Güell, la Sagrada Familia et la Casa Batlló.

Pere Milà, qui était une connaissance de Josep Batlló, alla voir l’avancée des travaux de la Casa Batlló pour rencontrer Gaudí et le commissionner pour son projet.

Travaux et location de la Casa Milà

Les travaux de la Casa Milà commencèrent ainsi en 1906 pour se terminer en 1912. Toutefois, ce ne fut pas un long fleuve tranquille. En effet, Gaudí ne respectait pas les proportions de construction autorisées de l’époque et dépassait de loin le budget accordé par les époux.

Les désaccords étaient tels que le couple et Gaudí passèrent devant le tribunal. En résulta la victoire de Gaudí et l’hypothèque de la Casa Milà.

En outre, une controverse se développa même parmi les Barcelonais qui se moquaient de ce projet démesuré à la structure atypique. C’est pourquoi ils surnommèrent ce bijou architectural, La Pedrera ou « carrière » (de pierre).

Par la suite, Pere Milà et Roser Segimon s’installèrent à l’étage principal de l’édifice style art nouveau et décidèrent de louer tous les autres appartements. Par ailleurs, des commerces ouvrirent au rez-de-chaussée tels que la célèbre boutique de tailleur Sastrería Mosella qui occupa les lieux pendant plus de 80 ans.

Roser Segimon, devenue veuve depuis 7 ans en 1947, vendit la Casa Milà à une agence immobilière mais continua de résider à son étage jusqu’à sa mort en 1964.

Usages actuels de l’édifice

Malgré des débuts ratés, la Casa Milà est devenue un monument moderniste emblématique de la ville de Barcelone. Elle occupe désormais cinq fonctions.

Premièrement, elle a un but touristique puisque les visiteurs peuvent y entrer pour découvrir notamment l’étage principal où résidait le couple fondateur.

Deuxièmement, la Casa Milà occupe une fonction culturelle et sociale. En effet, elle sert à accueillir toutes sortes de conférences et d’expositions.

Troisièmement, ce joyau du modernisme catalan continue de servir de logement étant donné que certains de ses appartements sont encore loués.

Quatrièmement, elle possède un usage administratif en étant le siège social de la Fondation Catalunya La Pedrera.

Enfin, son rez-de-chaussée lui confère une fonction commerciale par la présence de boutiques ou de bureaux d’entreprise.

Comment visiter la Casa Milà ?

Afin de visiter la Pedrera dans les meilleures conditions, voici les informations pratiques relatives à ce monument.

Quels sont les tarifs de la Pedrera ?

Pour éviter de faire la queue, nous vous proposons un billet coupe-file pour visiter la Casa Milà à 22 €. Vous serez également équipés d’un audio-guide disponible en 13 langues différentes, dont le français. N’attendez plus et réservez votre sésame via ce lien.

Par ailleurs, si vous détenez la Barcelona Card, vous aurez droit à 3 € de réduction sur le billet d’entrée acheté au guichet. Très pratique, cette carte vous permet de prendre les transports de façon illimitée mais aussi de profiter de réductions, voire de la gratuité de certaines attractions de la capitale catalane. Si cette offre vous intéresse, achetez votre Barcelona Card en cliquant ici.

Quels sont les horaires ?

La Casa Milà vous accueille tous les jours du 01 mars au 03 novembre de 09h00 à 20h30.
Ensuite, du 04 novembre au 28 février, elle ouvre tous les jours de 09h00 à 18h30.

Durant la période de Noël allant du 26 décembre au 03 janvier, la Pedrera est accessible tous les jours de 09h00 à 20h30.

Par ailleurs, elle ferme le 25 décembre et une semaine par an en janvier pour rénovation.

Retrouvez tous nos articles pour savoir que faire à Barcelone :

Vous aimerez peut-être...

Laisser un Commentaire

* En remplissant ce formulaire, vous acceptez que ce site stocke et exploite vos données personnelles.

Ce site Internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. Vous pouvez toutefois refuser. J’accepte En savoir plus